Dans le conseil, nous privilégions une démarche participative avec les acteurs de terrain durant toutes les phases des projets :

  • élaboration d’un diagnostic
  • présentation des meilleures pratiques de référence
  • comparaison des scénarios d’évolution possible
  • aide au choix d’une organisation cible
  • mise au point d’un plan d’actions concrètes
  • accompagnement au pilotage du projet et à la réalisation des actions.

Notre objectif :

la convergence des acteurs de Santé vers une organisation cible optimale.

Dans les projets, la phase d’accompagnement à la réalisation des actions est l’étape cruciale. En effet, c’est durant cette phase que se concrétisent (ou non) les changements sur le terrain, avec les freins et les difficultés inhérentes aux remises en cause des pratiques et des organisations humaines. C’est pourquoi cette phase doit concentrer l’essentiel (2/3) du temps dévolu au projet.

Avec le temps, nous avons modifié notre façon de faire pour donner de plus en plus d’importance à la communication dans nos projets. En effet, une chose est d’être « techniquement » juste dans la conception d’une nouvelle organisation. Mais, une autre chose, beaucoup plus complexe, est de « gérer le facteur humain » et les résistances au changement. Parce qu’une communication bien conçue permet de partager le bien fondé d’une réorganisation et atténuer certaines difficultés, il faut y porter une grande attention.